Rechercher

Betula alba : lumière et douceur

Dernière mise à jour : 6 avr.


Le bouleau blanc

Le bouleau blanc est un arbre majestueux, vêtu d’une robe blanche reflétant la lumière du printemps, un arbre féminin selon de nombreuses traditions, mais aussi un arbre qui relie aux Déesses dans la culture celtique. Le bouleau parait fin et délicat, son feuillage vert tendre semblant danser avec légèreté à la moindre brise. Mais il est fort : grâce à sa souplesse et à sa capacité d’adaptation, il plie sous le vent et se redresse même après la tempête, sans se briser ; il est le premier arbre qui repousse spontanément après un cataclysme.

La sève du bouleau

Symbole du printemps, du renouveau, de la purification, le bouleau recèle bien des vertus grâce notamment à sa sève dont l’arbre se gorge à la fin de l’hiver ; ce liquide transparent, plein d’énergie et riche en minéraux, monte jusqu’en haut de l’arbre et permet l’éclosion des bourgeons.

Le printemps est la période à laquelle nous récoltons la sève aux nombreuses propriétés : action drainante qui chasse l’eau superflue du corps et les petits cristaux qui forment les calculs, action anti-inflammatoire qui calme les douleurs et apporte de la souplesse à nos articulations. Dans les saunas russes, dans un passé pas si lointain, on se fouettait avec des petites branches de bouleau afin d’activer la circulation et de faire disparaitre les douleurs. Action aussi sur le foie et les reins parfois surchargés pendant la période hivernale, et sur la peau à laquelle il redonne un éclat naturel, à l’image de la blancheur de son tronc, comparable à du satin.

La sève de bouleau permet de faire le ménage en soi, comme un balai magique. Il y a bien longtemps, un balai constitué de brindilles de bouleau permettait de chasser la poussière accumulée durant l’hiver mais aussi toutes les forces obscures qui empêchaient d’aller vers le renouveau.

La sève purifiante et revitalisante grâce à la richesse de ses minéraux, au silicium et aux vitamines. Après une cure de trois semaines de sève fraiche, vous retrouverez tonus et vitalité.

Vous pouvez aussi faire le choix d’utiliser le bouleau sous une autre forme que la sève tel que du jus de bouleau provenant des feuilles, ou en gemmothérapie, pratique thérapeutique utilisant des bourgeons.

La prise d’un à deux verres de sève par jour, à jeun, (si pas d’allergie à l’arbre), pendant 3 semaines permet de retrouver éclat, souplesse et vitalité.

 


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout