Rechercher

L’olfactothérapie : quand l’histoire de la plante rencontre notre propre histoire

Dernière mise à jour : 26 mars




Qu’est-ce que l’olfactothérapie ?

C’est un domaine de l’aromathérapie qui consiste à respirer certaines huiles essentielles dont l’odeur et les vibrations vont apporter un mieux-être, un équilibre intérieur et une nouvelle dynamique de vie.

C’est une technique psychocorporelle qui a été mise en place dans les années 1990 par Gilles Fournil.

On peut pratiquer l’olfactothérapie seul ou bien accompagné d‘un thérapeute.



Importance de l’odorat


L’odorat, comme les autres sens, est omniprésent dans notre vie.

Les sens nous relient à la fois à notre corps, à notre intuition, à nos envies, à nos instincts et aux autres : à la Vie.

Mais l’odorat nous relie aussi à notre monde du dedans, à nos ressentis profonds, intimes, grâce à la respiration.

Les odeurs ne sont jamais neutres : elles nous apportent émotions et sensations, souvent liées à nos souvenirs personnels mais aussi familiaux, des souvenirs qui sont inscrits dans notre cerveau limbique (comportements, mémoire, émotions).

Les odeurs nous relient aussi à une mémoire archétypale, par exemple la rose nous fait penser à l’amour, à la féminité, à la douceur, quels que soient le contexte ou le pays.

Elles nous relient aussi à une culture (région, tradition culturelle ou religieuse) : la lavande à la Provence, l’eucalyptus à la fumigation ou au hammam ou bien l’oliban à l’église.

Tout être vivant, humain, animal ou végétal, porte en lui ou sur lui une signature olfactive. Par exemple, les bébés mammifères reconnaissent leur mère (et vice-versa) grâce à l’odeur, dès le premier instant de leur vie.

L’odeur est une carte d’identité olfactive : on peut retrouver une odeur identique chez les membres d’une même famille, d’un même pays, ou ayant la même alimentation ou un mode de vie identique.



Sentir et ressentir la plante


Respirer une plante, la percevoir avec tous nos sens, c’est ressentir ce qu’elle vient toucher en nous : quelle partie de notre corps, quelle émotion, quelle sensation elle évoque, comment elle nous éveille, comment elle réveille notre mémoire, comment elle nous accompagne sur notre chemin.

Le ressenti peut-être différent, plus ou moins agréable selon l’histoire de chacun, selon le moment mais il reste identique dans le message général de la plante.

Nous pouvons tous nous connecter à la plante grâce à son odeur ; le ressenti est direct, immédiat, sans mental. Plus nous écoutons nos sens, plus ceux-ci se développent.

Les huiles essentielles sont des dons des plantes : c’est leur lumière, leur souffle. Elles nous aident à exprimer et accepter nos émotions et nos mémoires qui asphyxient notre corps, elles nous aident à reconnaitre et apprivoiser notre fonctionnement, notre potentiel, pour être en paix avec soi, avec le monde. Elles sont précieuses, vivantes, elles vibrent, elles nous parlent.

Alors restons à l’écoute.



Précautions d’emploi


Si vous avez un doute sur l’utilisation de l’huile essentielle choisie, n’hésitez pas à demander conseil à un thérapeute ou en boutique spécialisée. D’une manière générale, choisissez toujours des huiles essentielles de qualité, dont vous connaissez la provenance, les méthodes de distillation, et l’éthique des producteurs ou fournisseurs. Cela peut changer la qualité et la vibration. Enfin, l’utilisation des HE est déconseillée aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 8 ans et aux personnes épileptiques.

 

Vidéo pratique




23 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout